Le Foll défend l'aide alimentaire et le repas à la Française

Rungis, le jeudi 28 juin 2012

En visite au MIN de Rungis, le ministre de l'Agriculture et de l'Agro-alimentaire, Stéphane Le Foll, a défendu sa volonté de soutenir l'aide alimentaire.

«J'ai vu le commissaire européen pour lui redire mon attachement au programme européen d'aide aux démunis. Dans le contexte économique en Europe, ce n'est pas le moment d'abandonner le dispositif, même si on ne sait pas s'il sera financé sur le budget de la PAC. Les associations caritatives en ont besoin.»

Par ailleurs, le ministre a voulu soutenir le repas à la Française. « En France, la structuration du repas reste la meilleure façon de lutter contre l'obésité. Derrière ce repas, il y a  toute une tradition culinaire à défendre.» Petite digression souriante sur le poulet : «La France reste un des rares pays qui mange le poulet entier. Il représente le symbole du repas national pris autour d'une table.»

Enfin, le ministre n'a pas exclu que Rungis puisse accueillir à l'avenir la prochaine cité de la gastronomie qui doit s'implanter en France, dans le cadre du classement par l'Unesco de notre repas national

Source : LeParisien.fr

Recherche simplifiée

Produits

Zone Géographique

Recherche Détaillée

  • FRIAA
  • Région PACA
  • Département Vaucluse 
  • DRAAF 

AccueilEspace fournisseur | Partenaires | Infos | Contact
Design © orkidées 2011 - Développement Oréalys