Les Associations caritatives d’aide alimentaire se trouvent confrontées à une augmentation sans précédent de la demande.

Aide alimentaire aux plus démunis

Le secteur alimentaire et les associations se concertent pour répondre à l'urgence

Une réunion, présidée par le Secrétaire d'État Frédéric Lefebvre, s’est tenue le 31 janvier 2012 en présence des représentants des associations caritatives (Restos du Cœur, Secours Populaire Français, Croix Rouge, Fédération Française des Banques alimentaires), des principales enseignes de la distribution, de la FCD (Fédération des entreprises, du Commerce et de la Distribution) et de l’ANIA (Association Nationale des Industries Alimentaires). Au cours cette réunion, les distributeurs se sont quasiment tous engagés à :
- une augmentation de 5 à 8% des volumes de produits collectés par les associations dans le cadre de la « ramasse » quotidienne,
- l’allocation d’une enveloppe budgétaire exceptionnelle aux associations leur permettant d’acheter les produits dont ils ont besoin.
Les IAA quant à elles donnent chaque année d’importants volumes de produits aux associations : 15 500 Tonnes de produits aux seules banques Alimentaires ce qui représente 18% de leur approvisionnement.

Rappelons que le don alimentaire reste la principale source d’approvisionnement pour la plupart des associations caritatives. Certains produits dont les associations ont prioritairement besoin ont été identifié : Conserves de poissons, viandes (fort manque d’aliments protéiques), légumes et fruits, Potages de légumes, Produits laitiers frais, Produits pour bébé, Matières grasses (huiles), Desserts à base de céréales, Sucre, Confitures et Café. Toutefois, bien évidemment tous les produits sont les bienvenus. Les entreprises qui ont déjà des contacts réguliers avec les associations caritatives de la région peuvent accroître les volumes de denrées qu’elles donnent aux associations. Quant aux entreprises qui n’ont encore jamais eu recours au don, faire un don c’est à la fois :
- aider les associations caritatives à augmenter leurs volumes de denrées disponibles ;
- lutter contre le gaspillage alimentaire en évitant la destruction inutile de denrées alimentaires encore consommables ;
- bénéficier d'une réduction d'impôt égale à 60% de la valeur du don effectué.

Pour favoriser la construction de réseaux locaux entre donateurs et associations, rappelons également que le Ministère de l’Alimentation a lancé la Bourse aux dons, plateforme d'échange des dons pour l'aide alimentaire. Le site internet interactif http://www.bourse-aux-dons.fr/ est dédié à la mise en relation d'associations caritatives ou de Centre Communaux d’Actions Sociales (CCAS) avec des professionnels (producteurs, industriels et distributeurs) souhaitant donner des denrées alimentaires ou du matériel. Un certain nombre d’outils et fiches pratiques pour vous aider dans les démarche y sont également téléchargeables.

 

Recherche simplifiée

Produits

Zone Géographique

Recherche Détaillée

  • FRIAA
  • Région PACA
  • Département Vaucluse 
  • DRAAF 

AccueilEspace fournisseur | Partenaires | Infos | Contact
Design © orkidées 2011 - Développement Oréalys